• Elodie O'rourke

Les challenges de l'univers

Retour de séance avec un thérapeute clairvoyant, qui a la capacité de lire l’inconscient des gens. On a pu donc travailler sur les notions de limites. Voici donc ce que j’en ai compris :

Si on sous-estime une de nos potentialités, par exemple au niveau professionnel, alors l’Univers qui est un distributeur d’expériences va nous challenger pour dépasser la limite qu’on s’est fixée et aller vers celle du dessus, c’est ce qu’il fait continuellement. Sauf que si on sous-estime une potentialité, la limite du dessus va être la « zone de confort », et dans cette zone-là on n’apprend rien. A long terme arrive la fatigue et la déprime (dans un travail qui ne nous apporte plus rien, par exemple).

Si à l’inverse, on surestime une potentialité (je surestime ma liberté, par exemple), l’univers va nous challenger à dépasser la limite fixée pour aller au niveau du dessus afin d’évoluer. Poussé à notre paroxysme, nous allons alors entrer dans ce qu’on pourrait appeler « la zone inacceptable », c’est-à-dire que dans cette zone n’arrivant plus à nous dépasser, car déjà au maximum dans la limite d’avant, nous allons refuser de voir ce qui nous arrive et rejeter la faute sur un tiers. Rejetant le problème à l’extérieur, nous allons créer ainsi sans le vouloir consciemment des problèmes (au niveau relationnel, financier, santé, etc) que nous n’avions pas auparavant et qui vont s’accumuler petit à petit. Nous rejetons ainsi la faute à l’extérieur de nous, ignorant au niveau conscient que nous avons créé ces problèmes car nos limites ne sont pas posées correctement.

Quelqu’un épris de liberté pourra croire qu’il peut l’être si par exemple il crée son entreprise, il choisit ainsi les horaires qui lui conviennent et n’a plus de compte à rendre à personne. Du moins c’est ce qu’il croit (il aura toujours des comptes à rendre à l’Etat, développer son entreprise pour avoir du résultat constant, etc). A moins d’être SDF ou millionnaire au final personne n’est totalement libre.
L’univers nous challenge toujours au-dessus de notre limite personnelle, le tout est de ne pas surestimer ou sous-estimer nos potentialités (relationnel, professionnel, créatif, etc…).


Publication du 19/09/2018


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout